Shaârghot (FR) | Doganov (BE) AFTER BY Stefke van Namen (BE)

SUNDAY IN THE PIT

DATE: DIMANCHE 21/10/2018 LIEU: Belvédère OUVERTURE: 18:00 ENTRÉE: 12€ en prévente - 15€ sur place LIEN: Event Facebook PRÉVENTES: UTick 



SUNDAY IN THE PIT
SUNDAY IN THE PIT

SUNDAY IN THE PIT / BELVEDERE NAMUR

Tu ne sais pas quoi faire de ton dimanche ?

Le Belvédère Namur organise à partir de septembre le SUNDAY IN THE PIT.

Tu aimes le Métal, le Hardcore, le Punk, Le Doom Métal, le Black Métal, le Sludge, le Noisy, le Post Métal, le Stoner, l’EBM, etc... Cette soirée est faite pour toi !


Shaârghot (FR)
Metal Indus

Débarqué tout droit de son monde Cyber - punk, le monstre Shaârghot est apparu dans le paysage musical français avec la subtilité d’un rouleau compresseur! Aidé de ses “Shadows”, le Shaârghot cherche à organiser une immense fête et à dynamiter tout ce qui existe sur cette planète !

Le groupe d’Electro Metal Indus dévaste tout sur son passage, laissant derrière lui autant de traces de peinture noire que d’hématomes.

Ayant assuré ses premières scènes auprès de nombreuses têtes d’affiche, comme les déjantés Little Big, les incontournables Punish Yourself et les rois de la dark electro Hocico, Shaârghot continu de faire parler de lui avec ses shows extrêmement énergiques, ses performances incluant costumes post-apocalyptique et son métal martial aussi dansant que percutant.

Après avoir ouvert avec brio le célèbre Festival du M’era Luna en Allemagne, et sorti un nouveau clip particulièrement tranchant, le groupe revient en France finir la saison avec plusieurs dates et travaille actuellement sur un nouvel EP prévu pour 2017.





Doganov (BE)
EBM / Dark Wave / Rock

Doganov s'est formé en 2010. Pour décrire leur musique, vous devez penser que Praga Khan rencontre Rammstein, avec des traits intermittents de nouveaux hameçons diffusés généreusement. Mélangeant industriel, EBM, new wave, métal et rock, le groupe semble lourd mais dansant.

Doganov appelle leur musique «quelque chose de sombre à danser», qui est aussi le titre de leur premier EP sorti en 2013. Le single «History» a rapidement suivi pendant cette année après quoi le groupe a fait plusieurs shows en tête d'affiche, mais aussi des concerts. Yourself, Die Krupps et Deadcell parmi d'autres.

En 2015, Doganov a sorti son premier album complet 'Conducting Chaos', qui a été mixé par Didier-Dee-J-Moens de La Muerte et qui contient aussi une reprise de la tristement célèbre chanson 'HeadHunter' de Front 242 qu'ils interprètent également en live .

Doganov a créé des remixes pour le groupe électronique américain I: Scintilla (Skin Tight), le groupe électroock belge Goose (remixes What You Need) et est également présent sur les remixes b-side de l'album vinyle Headhunter de La Muerte (Whack This Guy). Quelque part sur YouTube, il y a aussi une gemme cachée sous la forme d'une version de couverture de Hurt qu'ils ont publié pour soutenir les pertes lors des attaques terroristes belges en mars 2016.

Rapidement aujourd'hui, Doganov a une bonne oreille pour les riffs, les mélodies de synthé sont excellentes, le rythme dance-oriented des chansons leur donne un peu plus d'ampleur en appel, et les voix sont massives et réalisées avec passion tout au long.
Doganov est en train de finaliser leur dernière musique sous la forme d'un nouvel EP, avec quelques surprises ajoutées. 





Stefke van Namen (BE)
Indie Pop Rock

indie_pop_rock since 1993

By the end of the eighties, New Beat was born as a real new musical style here in Belgium and in the rest of Europe. At this time, I felt a real passion for these underground parties with few lights, huge sound systems (SARTEC woofers were on top those days) which would always take place in parking lots or old empty factories...

I met in the summer of 1992 David Dantinne (r.i.p mate) who had begun to animate some parties in the Namur suburbs and he showed me the way. One year later, with the help of Dimitri Brandt, Dominique Henrion (both were schoolmates) and Axel Van Weynendaele, we built "Carpe Noctem" and for 2 years we made our first steps in djing.... Due to life events, we split up.

I was the only one who continued and after a short break, I have been contacted in 1996 by Thomas Pierson from at the time best "mobile" in our region, the legendary "Zéro de Conduite". We were a group of 5 (Javier Gonzalez, Nicolas & Thomas Pierson, Nicolas Hughes Dessambre) and I can say that it's to the contact of these party boys that I really progressed, technically as well as humanly.

Since 2001, more and more friends from the north part of Belgium (for the ones who don't know, there are 3 communities in Belgium who respectively speak Dutch, French and German) called me "Stefke van Namen" (In Dutch, it means: Stefke from Namur), and after a short reflection I thought why not ? There is already a "Jack de Marseille" and "Dimitri from Paris". ;-)